Le leadership n’est ni une position, ni un titre

Comment définissez-vous le Leadership et qu’est ce qu’un Leader ? Malheureusement, les réponses que nous  généralement obtenues ont souvent été identifiées au regard de la position, du titre ou de l’autorité. Plusieurs assimilent en effet, le Leadership à l’obtention de responsabilités, démontrant ainsi une profonde confusion de la notion. Force est plutôt de constater, que les véritables leaders ne dirigent pas à partir de leur position ou autorité. Le leadership n’étant ni une position réelle, ni un titre.

 

Le poste ou les fonctions que tu occupes importent peu, président d’un comité, superviseur d’une équipe, directeur d’une structure, ton titre ne fera pas de toi un leader.
Il n’y a par conséquent, aucun lien de causalité direct et automatique entre l’atteinte d’une position d’autorité, le grade ou le niveau d’ancienneté et l’apparition du Leadership chez une personne.

 » Tous les leaders efficaces que j’ai rencontrés – à la fois ceux avec qui j’ai travaillés ou que j’ai simplement observés, savaient que: un leader est quelqu’un qui a des suiveurs et le leadership n’est pas un rang, un privilège ou un titre, c’est plutôt une responsabilité, une capacité exceptionnelle d’emmener un individu ou un groupe à réaliser son plein potentiel « – Peter Drucker
La véritable mesure du Leadership c’est donc l’influence, rien de plus, rien de moins. Le Leadership est à voir dans la capacité à inspirer et à emmener un individu à produire au delà de ses propres limites
“Le plus grand Leader n’est pas nécessairement celui qui accomplit de grandes actions. Il est celui qui conduit les autres à accomplir de grandes actions.” – Ronald Reagan

C’est ainsi que se servir de son titre ou autorité ou encore de sa position afin d’influencer les autres n’est pas une chose à faire. Exercer un tel leadership reviendrait à faire usage d’un leadership de la position qui produira les effets néfastes suivants :

  • Le Leadership de la position compromet les relations, la cohésion et l’esprit d´équipe
  • Le Leadership de la position écrase l’esprit humain
  • Le Leadership de la position produit un conformisme et une absence de motivation de position dans le respect.
  • Le Leadership de la position freine la créativité et l’innovation.
  • Le Leadership de la position entraine des résultats médiocres.

Ceux qui exercent un leadership de la position investiront peu de temps et d’énergie afin d’établir une vision commune. Pourtant la vision commune est nécessaire pour faciliter l’adhésion, ou motiver et inspirer les autres. Le leader de la position aura tendance à se cacher derrière les processus et procédures de l’entreprise en expliquant les choses qui peuvent être faites et celles qui ne peuvent l’être. Considéré sous l’angle de la position et l’autorité, le leadership est vu comme une question de contrôle.

En réalité le leadership doit faire référence à la notion de liberté. Une liberté qui permet d’accepter. Une liberté qui permet d’accueillir positivement une responsabilité personnelle d’apporter des changements positifs. Une liberté qui tend vers un choix que le suiveur effectue pour lui garantir un degré maximal d’appropriation.

C’est à ce propos que Dwight D. Eisenhower définissait le Leadership comme l’art d’emmener quelqu’un à faire ce que nous voudrons qu’il fasse, ayant envie de le faire.  Le Leadership c’est la capacité d’emmener un  individu à se donner à 100% voire 200% ou 300% à une tache ou une responsabilité.  Ainsi le quotient émotionnel (Q.E) du Leader est beaucoup plus interpelé que son quotient intellectuel (Q.I).
Cher jeune leader tchadien, pour être un leader et influencer ou inspirer, tu n’as ni besoin d’un titre, ni d’une position. Tu peux adopter le leadership, à condition d’avoir la capacité et le désir d’ajouter de la valeur dans la vie des autres et la volonté d’être une source de motivation et d’encouragement